argent

L’essentiel à savoir sur le private equity

Le private equity est un terme encore méconnu par un grand nombre de personnes. Pourtant, il est important que vous soyez informé sur ce type d’investissement. De quoi s’agit-il donc ? On vous présente à travers cet article le nécessaire à savoir sur le sujet.

Qu’est-ce que le private equity ?

Pour une définition simple, le private equity est un ensemble d’actifs qui soutiennent une entreprise durant tout son cycle de vie. Si vous êtes intéressé par ce type d’investissement, certaines structures à travers leurs sites web peuvent vous accompagner et vous orienter dans la démarche à suivre. Vous pouvez solliciter Net Investissement par exemple, qui offre des services dans ce sens.

De quoi s’agit-il concrètement ?

Connu en français sous le nom de capital-investissement, le private equity consiste à acquérir des actions dans une entreprise non cotée en bourse afin de se faire des bénéfices importants. Dans ce cas, il s’agit donc d’un financement que vous accordez à la structure en question pour obtenir une plus-value plus élevée.

Un particulier peut facilement investir dans ce secteur à travers un fonds spécialisé ou directement par le capital d’une société. Il représente ainsi un excellent moyen pour diversifier votre patrimoine hors des marchés financiers et de leurs fluctuations. De même, il est généralement appuyé par des faveurs fiscales.

Les différentes stratégies patrimoniales

En effet, il existe quatre catégories de capital-investissement qui représentent différentes stratégies patrimoniales. On retrouve en premier le capital-risque ou innovation qui consiste à financer la création ou le démarrage d’une nouvelle société.

Ensuite vient le capital développement. Ce dernier permet à l’entreprise de croitre ou de s’agrandir. En troisième position, le capital-transmission prend place. Il intervient dans le cas de la cession d’une structure. Pour finir, le capital-retournement est destiné au redressement d’une société en difficulté en lui donnant un nouveau souffle.

Ses modalités d’interventions

Tout d’abord, le private equity peut prendre la forme d’une dette. Cette dernière est la plupart du temps obtenue auprès des banques commerciales. Ensuite, il peut aussi intervenir comme une action qui vous donnera accès au capital de l’entreprise.

Acquérir des parts vous confèrera donc des privilèges et vous permettra d’avoir accès aux bénéfices. Enfin, on retrouve l’obligation qui est une dette Mezzanine. Son remboursement est in fine et peut être défini par la société.

Les fonds et véhicules utilisés

Il existe trois principaux fonds qui peuvent vous aider en tant que particulier à acquérir des actions dans une entreprise. Il s’agit notamment : des Fonds Communs de Placement à Risque (FCPR), des Fonds Professionnels de Capital Investissement (FPCI) et des Fonds d’Investissement de Proximité (FIP).

Le premier consiste à investir à hauteur de 50 % dans une structure non cotée en bourse. Le second vous amènera à financer jusqu’à 60 % les sociétés innovantes. Le dernier vous permettra d’acquérir des actions au même titre que le précédent, mais cette fois-ci dans des PME régionales.

Somme toute, le private equity est un soutien indispensable dans le cycle de vie d’une entreprise. Toutefois, avant d’investir, renseignez-vous sur les différentes stratégies à utiliser, les modalités d’interventions et les fonds véhicules.